Moins sucrée, non chimique, VaïVaï s'impose sur les boissons - La Ruche par WizbiiAprès 5 ans d'aventure entrepreneuriale, les jeunes co-fondateurs de VaïVaï reviennent sur l'histoire de leur start-up et leur développement.
Bannière d'un article
#Start-up

Moins sucrée, non chimique, VaïVaï s'impose sur le marché des boissons

Manu & Gaétan, âgés de 31 ans sont tout deux passionnés par l'entrepreneuriat. C'est grâce à cette passion et leurs nombreux voyages qu'ils ont décidés de monter leur projet entrepreneurial en 2009. La start-up VaïVaï était née, et l'aventure ne s'est jamais arrêtée : ils viennent de souffler leurs 5 bougies ! Actuellement 8 personnes font vivre les briques d'eau de coco et développent déjà de nouveaux produits bio et bons pour la santé. Logo Vaivai Moins sucré par nature

Hello Emmanuel, hello Gaétan ! Quels sont vos parcours à tous les deux (formations etc) et comment vous êtes vous rencontrés ?  Vaivai_05112014-19

On est deux amis d’enfance, on était ensemble au lycée à Pau, puis dans la même prépa à Paris. Après on a chacun fait une école de commerce (HEC et ESSEC) puis commencé à bosser, Gaétan comme manager d’une école de cuisine (l’atelier des chefs), Manu dans une entreprise de conseil. Et puis, vers nos 26 ans, on a décidé de se lancer dans le « grand bain » et de monter notre boîte ensemble.

Pouvez-vous nous donner votre vision de l’entrepreneuriat ?  Au début pour nous l’entrepreneuriat c’était surtout 2 choses : d’abord, vivre une aventure, avec des challenges, des défis, des moments difficiles et d’autres très gratifiants. Ensuite, c’était également reprendre en main notre vie : être seul maître de ses décisions et en assumer les conséquences, bonnes ou mauvaises, bref, avoir davantage de liberté dans nos choix de vie ou plus simplement de manière de travailler.

Une troisième dimension, dont nous n’avions pas conscience au début, vient se rajouter par-dessus : la richesse du rapport humain : car en effet entreprendre c’est avant tout fédérer les énergies de plein de personnes (salariés, partenaires, fournisseurs, actionnaires…) afin de faire avancer son projet. Tout ceci apporte une très grande ouverture !

Je suis intriguée, d’où vient votre concept (nom, produit) et comment s’est lancé VaïVaï ?  Equipe Locaux VaïVaï

Manu: J’ai découvert l'eau de coco en Afrique, où j’ai passé toute mon enfance : quand on allait à la plage, on ouvrait la noix de coco avec une machette et on buvait le liquide à l’intérieur : c’était hyper-rafraîchissant !

Gaétan: Moi c’était au Brésil : j’y ai vécu une année pendant mes études et là bas j’ai pu voir le lancement de l’eau de coco, que tous les brésiliens connaissent, sous forme de petites briques en carton, beaucoup plus pratiques à conserver, à ouvrir et à consommer que la noix de coco entière !

Après les joies de la vie étudiante, on a commencé à bosser. Très vite on a compris que le costard cravate ce n’était pas pour nous.

On a décidé de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale, on s’est alors souvenu que la boisson la plus populaire de tous les pays tropicaux : l’eau de coco était introuvable en France. On s’est associé et Vaïvaï est né !

Pour la petite anecdote le nom Vaïvaï, qui veut dire « Vas-y, vas-y ! » en portugais, est un clin d’oeil à la plus grande école de samba de Sao Paulo qui est dans la rue dans laquelle je (Gaétan) vivais au Brésil.

Quel est votre positionnement, votre engagement ?

  VaïVaï Start-up

Avec Vaïvaï nous voulons faire bouger les choses à notre échelle en proposant une véritable alternative aux boissons trop sucrées et / ou chimiques : même si beaucoup de professionnels de l'agroalimentaire disent que pour vendre il faut rajouter "plus de sucres, de sel et de gras", nous pensons qu’il est possible de développer d’excellents produits sans pour autant les « charger » de sucre ou d’édulcorants chimiques. Êtes-vous passé par le crowdfunding pour votre développement ?  Non, on y a pensé à un moment, mais finalement nous sommes passés par des business angels pour financer notre activité. Réfléchissez-vous à d’autres types de produits actuellement que les eaux naturelles de fruits ?

Produits Eau de coco VaïVaï Actuellement, nous avons élargi notre gamme avec des eaux de fruits (70% d’eau 30% de fruits) et nous travaillons sur pleins de nouvelles recettes délicieuses (et pour certaines très originales) qu’on espère sortir au plus vite. Rendez-vous cet été pour découvrir les premières d’entre elles.

VaïVaï a voulu garder un peu de mystère autour de leur nouveaux produits en développement mais ils s'attèlent à d'autres partenariats vis-à-vis de la distribution des fameuses briques, afin que chacun puisse trouver leur eau de fruit. Et l'export à l'étranger, c'est pour bientôt ! N'hésitez pas à entrer en contact avec eux, l'équipe VaïVaï cherche à s'agrandir :) Vous pouvez les suivre sur leur blog plein de bonnes infos start-up et entrepreneuriat et également ici sur leur page Facebook ! Enfin si vous craquez comme nous pour les briques VaïVaï, vous pouvez les tester par ici ! :)

rédigé par :

Chloé Wosak

le 23 mars 2015

Media image

Articles recommandés

image

16 oct. 2019,

Pourquoi suivre une formation HACCP ?

L'HACCP n'est pas une norme, mais l'application de protocoles sanitaires et l'analyse des risques pour mieux les maîtriser dans une entreprise manipulant des denrées alimentaires.

image

02 oct., Maryam Orion

02 oct. 2019

Capitaine study : le Tripadvisor des écoles privés qui vous permet de noter votre établissement !

Découvrez l'interview de Leslie Lacroix, co-fondatrice de Capitaine Study ! Une plateforme d'aide à l'orientation faite par des étudiants et pour les étudiants !

image

23 sept., Maryam Orion

23 sept. 2019

Start-up solidaire : Prizle permet de faire des dons à des associations gratuitement, grâce à l'achat en ligne !

Prizle est une plateforme permettant de déclencher des dons gratuitement à l’association de votre choix dès que vous achetez en ligne sur plus de 1 000 sites de e-commerce.

Derniers articles