Job étudiant : Ben est Responsable communication pour une boite de nuit

Job étudiant : Ben est Responsable communication pour une boite de nuit
Le profil de Benjamin Kaltenbaek nous a interpellé : à seulement 22 ans, le jeune homme cumule emploi à plein temps et études supérieures. Ben passe ses week-end en boîte de nuit, mais pas pour les mêmes raisons que les autres étudiants : il est RP et en charge de la communication d'un Club grenoblois. Comment parvient-il à concilier job étudiant et études ? C'est comment de travailler en boîte de nuit ? Il répond à nos questions !  Salut Ben, quel étudiant es-tu ?  ben imperial Salut Sophie, je suis actuellement en 3e année Bachelor Responsable Com à Supdecom Grenoble, l’année dernière j’ai obtenu un DUT Techniques de commercialisation. Comment as-tu fait pour décrocher cet emploi à l’Impérial ? Durant mon DUT Tech de co, je faisais parti du BDE, j’organisais divers événements dont des soirées en boîte de nuit. J’ai ainsi pu me créer un réseau dans le milieu de la nuit et de l’évènementiel ; ce qui m’a permis d’intégrer l’agence NDS Event’s. Quand les Investisseurs de l’Impérial ont démarré leur recrutement, j’ai été recommandé grâce au travail de commercial que j’avais effectué au sein de l’agence, aux soirées que j’avais organisé chez la concurrence. J’ai tout de suite accepté le poste de RP/ResCom proposé. Aurais-tu des conseils à donner aux étudiants qui souhaitent trouver un petit boulot ? Un petit boulot, si on n’est pas difficile, c’est très vite trouvé, en démarchant un peu partout, en regardant les annonces très régulièrement. Sinon il y a des agences événementielles, traiteurs, qui cherchent du personnel ponctuellement, cela permet de travailler sans avoir d’engagements, et parfois le salaire est très intéressant. Ce que je recommande avant tout, si l’emploi du temps le permet, c’est de s’investir dans l’associatif, et notamment dans un BDE, cela permet de se construire un réseau, et ainsi trouver un emploi plus qualifié par la suite. Quelles sont tes missions en tant que RP/Resp Com en boite de nuit ? [caption id="attachment_14995" align="aligncenter" width="451"]Ben avec Joachim Garraud, célèbre DJ Ben avec Joachim Garraud, célèbre DJ[/caption] Mes missions peuvent être regroupées en 3 grands axes : - La Communication : Community Management, stratégie Web et applications pratiques, relation presse. Je m’occupe du recrutement et de la gestion des promotrices qui distribuent des flyers 4 fois par semaine, et qui relaient les pubs Fb auprès de leurs réseaux. Je me déplace dans les lieux stratégiques (campus, villes et villages aux alentours) avec affiches et flyers. - La gestion des partenariats commerciaux : nous travaillons beaucoup avec les associations étudiantes. Je suis chargé de les démarcher, de négocier et de tout coordonner jusqu’à la soirée en elle-même. Je dois également travailler avec beaucoup de commerçants (bars, boutiques, services) qui nous amènent du potentiel client ou bien des cadeaux. - La relation client : je me déplace très régulièrement en soirée, et effectue un travail de « rabatteur ». Aux heures d’ouverture du club, j’effectue un travail de relationnel et de fidélisation avec les clients. Ton travail extra-scolaire te prend combien d’heures par semaine ? Comment parviens-tu à t’organiser ? Gestion du temps Je ne compte pas mes heures, une pause midi sur 2 je dois courir effectuer une mission, et dès les cours finis, j’ai toujours du travail jusqu’à au moins 19h. Bien souvent le travail déborde sur les heures de cours. J’ai la chance d’avoir une directrice très conciliante, et fort heureusement, nous avons notre ordinateur perso en salle de classe, ce qui me permet de remplir mes missions pendant mes heures de cours. Qu’est-ce qui te plaît dans cette activité ? J’adore avoir des projets et les voir murir, tous les jours je me creuse la tête pour trouver des idées, puis me démène pour qu’elles fonctionnent, c’est très épanouissant. Le contact humain est aussi la partie très plaisante de mon métier. Sur les bons mois, le salaire est aussi très réconfortant. Au contraire, qu’est-ce qui est plus difficile ? La difficulté c’est le rythme, ma copine se plaint constamment que je ne lui accorde pas assez de temps, et même quand je rentre chez moi je m’occupe toujours de régler ce que j’ai à faire à l’ordinateur ou sur le téléphone. Le nombre de sollicitations par message ou sur Facebook est très pesant parfois. Ta plus grande fierté ? Imperial J’ai été embauché 3 mois avant l’ouverture du club, il y a un peu plus d’un an. J’ai été de suite très autonome sur la communication autour du lancement de la discothèque. Mes patrons étaient très pris par les travaux, donc j’ai réalisé et appliqué mon plan de com. Quand j’ai vu la file d’attente d’une centaine de mètres à 10 minutes de l’ouverture, j’ai été saisi d’un sentiment d’accomplissement qui m’a fait très chaud au cœur. Maintenant je ressens un sentiment assez similaire à chaque soirée qui cartonne, mais ça n’a rien à voir avec la première fois. Quels sont tes projets professionnels futurs ? Je vais continuer à travailler à l’Impérial tout en développant de petits projets auxquels je suis en train de penser, tels que l’offre de mes services de communicant en tant que Freelance, avec des associés. À long terme, j’ai le projet de travailler dans le tourisme. Commercialiser et faire la promotion de séjours, événements, activités et loisirs sur des destinations en plein essor. D’abord en tant que salarié puis monter mon projet personnel. Merci Ben ! Retrouvez le sur Twitter @Ben_Ktb Photos © Weemove © Benjamin Kaltenbaek