TheTops fait entrer de jeunes créateurs talentueux dans votre quotidien

TheTops fait entrer de jeunes créateurs talentueux dans votre quotidien
Depuis fin 2012, TheTops a fait le pari de "rendre le quotidien design pour tous". Pourquoi on a craqué pour TheTops ? Parce que c'est une start-up de 15 personnes qui met en valeur de nombreux entrepreneurs : environ 300 ! De la mode, de la beauté, de la déco, de la cuisine... le concept store vient même d'ouvrir sa boutique physique. En se positionnant sur une cible jeune, ses fondateurs Vincent Redrado et Maxime Guillaud ont de grandes ambitions, ils nous en disent plus !  Bonjour Vincent, pourrais-tu décrire ton parcours ? TheTops_fondateur Hello, je suis Vincent Redrado, j’ai un parcours assez simple : Toulouse Business School, 2 stages (1 chez Coca-Cola et l’autre chez Priceminister.com), puis lors de mon stage de fin d’études, j’ai cofondé thetops ! Tu as mis 4 mois à trouver ton associé. Comment as-tu fait pour finalement trouver le bon et sur quels critères t’es tu basé ? J’ai mis longtemps à trouver un associé car ce n’est tout simplement pas facile. On s’est rencontrés à l’Incubateur HEC et nous avons commencé à travailler ensemble. Puis au bout de quelques semaines, nous avons constaté que nous étions complémentaires en terme de compétences mais aussi de personnalités et avons donc décidé de s’associer ! Quel est le concept de TheTops en quelques mots ? logo Thetops TheTops veut devenir le leader de la vente de produits tendances pour les 18-35 ans. Nous allons devenir le colette accessible ! Des produits exclusifs, originaux, de qualité, de marques émergentes à des prix accessibles ! Après avoir travaillé dans de grandes entreprises (Priceminister, Coca Cola...) tu as décidé d’entreprendre peu après la fin de tes études : pourquoi ? Car cela m’a tellement fait kiffer de bosser aux côtés d’Olivier Mathiot ou encore Pierre Kosciusko-Morizet que je me suis dit : j’ai envie de faire comme eux ! Puis quand tu es jeune, tu ne risques rien, tu n’as rien donc fonce ! « Il est difficile d’entreprendre en ayant moins de 30 ans » : vrai ou faux selon toi ?
Au contraire c’est super facile d’entreprendre en France et encore plus lorsque tu es jeune :
tu continues de vivre comme étudiant (pâtes et petit studio), tu ne dors pas beaucoup mais plus pour les mêmes raisons, tu n’as pas ou peu d’attaches et t’as les crocs et enfin tu es nouveau sur un marché, tu apportes donc un regard nouveau. Sans oublier que la France est tout de même doté d’un environnement de suivi génial : incubateurs, Moovjee, associationsQu’est-ce que l’incubateur d’HEC a apporté à ta start-up ? • Un super Mentor en la personne de Bertrand Limoges qui nous a énormément aidé sur plusieurs aspects et notamment la levée de fonds • De rencontrer des potes entrepreneurs qui galèrent comme toi • D’avoir accès à des entrepreneurs très successfull Vous avez levé 1 million d’euros en 2012, quels conseils donnerais-tu pour convaincre les investisseurs ? site the tops   • D’être différent, d’avoir un projet ambitieux • De ne pas se mentir et de présenter des objectifs clairs réalisables avec la levée de fonds • D’avoir une ou deux stars assez rapidement. Cela aidera pour les suivants. Et enfin, quels sont les prochains objectifs pour TheTops ? bureaux the tops Nous venons d’ouvrir notre première boutique à SoOuest pendant 2 mois (on verra ce que nous faisons sur le physique en 2015). Sinon, 1er semestre 2015, nous nous lançons à l’international ! Et notre objectif est aussi de tripler notre CA sur 2015 après avoir fait un x6 sur 2014. Merci Vincent ! Retrouvez la boutique en ligne TheTops