Naissance start-up : pourquoi et comment sortir un produit minimum viable ?

Sans sous-estimer l’intérêt d’une étude de marché ou d’un business plan pour votre projet, un produit minimum viable permet de vérifier rapidement si votre produit ou votre service répond, dans la pratique, à un besoin. 

Le produit minimum viable en quelques mots

trouver une idée Un produit minimum viable (également appelé minimum viable product ou MVP) est donc un produit lancé sur le marché avant que toutes ses fonctionnalités ne soient effectives. Le produit en est alors réduit à sa caractéristique centrale, celle qui répond au besoin du client. Il s’agit de tester le succès de votre produit afin de découvrir si celui-ci intéresse un certain public, et ce, avant que vous n’injectiez beaucoup d’argent dans votre projet et y consacriez davantage de temps. Un autre intérêt du produit minimum viable est de tester votre produit afin de détecter d’éventuels problèmes. L’un des plus gros défauts de l’entrepreneur est d’être perfectionniste, surtout en ce qui concerne son produit. Un produit minimum viable, bien que cela puisse être compliqué à imaginer, est donc un produit non-fini ! Lorsque nous avons lancé Owlcamp, notre but premier était de savoir si le concept du camping entre particuliers intéresserait. Nous avons donc opté pour un lancement rapide du site avec la possibilité pour les utilisateurs de partir camper chez l’habitant et d’enregistrer leur terrain. Nous avons également donné un aperçu de ce que l’utilisateur trouverait prochainement sur le site, sans pour autant le développer pour le lancement. Owlcamp website

Chouchouter vos premiers fans

L’important avec un produit minimum viable est de réussir à toucher les « early adopters ». Il s’agit de personnes prêtes à tester votre produit car il résout concrètement un de leurs problèmes. Ces personnes seront également celles qui n’hésiteront pas à vous faire un feedback. Ces remarques, très précieuses, vous aideront à développer et ajuster au fur et à mesure votre produit. Au lieu d’attendre longtemps afin de sortir le produit parfait (qui est parfait selon vous), vous construisez un produit que vos utilisateurs veulent. Ces early adopters sont également des personnes à chouchouter. Non seulement il est important de répondre à chacun de leur feedback mais ils apprécieront également d’être tenus informés de l’évolution de votre produit (e-mail personnalisé lorsque vous avez effectué les changements dont ils vous avaient parlé dans leur feedback, etc).

Et la communication… ?

Google adwords logo Autant vous dire qu’au stade du produit minimum viable, le référencement naturel de votre site web est quasi-nul. L’une des méthodes marketing les plus rapides est donc d’investir dans de la publicité AdWords afin d’attirer des utilisateurs sur votre site. La publicité en ligne permet en effet de ramener directement du trafic sur votre site, et ce, en payant pour chaque clic d’utilisateur. Il faut savoir qu’à leurs débuts, de nombreuses startups mettent en ligne un « faux » site web ou une « fausse » page afin de juger de l’intérêt pour un produit. De cette façon, elles peuvent compter le nombre de clics sur un bouton particulier (comme le fameux bouton « acheter ») ou encore récupérer des adresses e-mails pour un futur lancement (le vrai cette fois!). D’autres entrepreneurs décident de tester leur produit avant même de lancer un prototype, en réalisant simplement une vidéo concrétisant leur idée. On retrouve ce genre de vidéos sur de nombreuses plateformes de crowdfunding. En conclusion, sortir un produit minimum viable vous permettra de savoir rapidement et à moindre coût si vous faites fausse route avec votre produit, et pour un entrepreneur, cela n’est pas négligeable !