Trouver, Séduire, et Garder un CTO pour ma start-up

Pour trouver son CTO - Chief Technical Officer - (ou Directeur de la Technologie / Directeur technique en bon français), beaucoup d’entrepreneurs sont dans le flou et se posent des questions tout à fait légitimes : Où le chercher ? Comment le contacter ? Comment savoir s’il est bon ou non ? Quel deal conclure avec lui ? Étant donné que la plupart des projets sont dans les NTIC, cet article sera naturellement plus orienté sur les CTO "informaticiens" mais les conseils que vous y trouverez son tout à fait valables pour d’autres types de projets comme par exemple les objets connectés et les CTO "électroniciens". Vous avez votre super idée, votre business plan est finalisé, vous êtes optimistes mais il y a un problème : tout repose sur un site web et/ou une application mobile et vous ne savez pas faire. Vous trouverez dans cet article les différentes étapes qui vont vous permettre de résoudre ce problème de manière efficace :

1. Protéger mon idée

proteger idee En tant qu’entrepreneur (ou futur), vous connaissez certainement le litige qui a longtemps opposé Mark Zuckerberg, le créateur de Facebook, et les frères Winklevoss. Ces derniers prétendaient avoir eu l’idée du réseau social avant lui, qu’il les avait floués et qu’il leur avait piqué le concept. Pour réduire les risques que cela vous arrive, je vous conseille fortement de la formaliser dans un petit document d’une dizaine de pages que vous imprimerez et glisserez dans une enveloppe Soleau. Vous pouvez en commander sur le site de l’INPI. Ce n’est pas cher du tout et ça vous permet de justifier légalement que vous avez eu l’idée à telle date.

2. Préparer mon message

Une fois l’idée protégée, il faut préparer la façon dont vous allez contacter les profils qui vous intéressent. Vous ne pourrez trouver personne pour développer le produit si vous postez une annonce du type :
J’ai une super idée qui va changer le monde, je cherche un geek qui pourra développer 24/24 7/7 et des fois, il aura le droit de manger, dormir et aller faire un petit tour dehors
Ce type de discours à peine caricatural que l’on retrouve trop souvent sur les sites spécialisés fait tout sauf attirer les bons profils. Comme si c’était un client ou un investisseur, vous devez séduire la personne pour qu’elle croie au projet et décide de tout lâcher pour se lancer avec vous. cto La première étape consiste donc à bien synthétiser votre projet en expliquant brièvement ce que vous voulez créer. En somme, vous devez pitcher votre projet au futur CTO. S’il y croit, soyez sûrs qu’il se lancera avec vous. Ne lui vendez pas trop de rêve comme vous le feriez à un client ou un investisseur, le technique est davantage dans le pragmatique que dans l’émotionnel. Soyez concis et précis. Ce qui l’intéresse surtout, ce sont les fonctionnalités que vous souhaitez mettre en place, ça lui permettra de jauger s’il est capable ou non de relever le défi, il vous dira si c’est réalisable techniquement ou non, etc. Quoi qu'il en soit, ce que cherchent la plupart des développeurs, c'est relever un défi technique. Montrez bien où réside votre innovation. Et parce que le CTO est aussi intéressé par les chiffres, vous pouvez évidemment évoquer des hypothèses de votre Business Plan pour le convaincre que le produit qu’il développera sera bien utilisé par des utilisateurs finaux.

3. Rechercher les profils adéquats

trouver le bon profil Pour trouver le bon profil, soit vous vous mettez à sa recherche, soit vous jetez une bouteille à la mer et vous patientez pour voir si quelqu’un va la trouver et lire le message qu’il y a dedans. Inutile de préciser que la première a beaucoup plus de chances d’aboutir que la seconde. Mais je vous encourage à faire les deux. Tip 1 : Postez un brief de votre projet sur des sites spécialisés comme Wizbii ou d'autres. Il sera alors visible de la communauté et peut-être qu’un membre du réseau sera intéressé par votre projet et vous contactera (plusieurs exemples illustrent que ça fonctionne dans certains cas). Tip 2 : Cherchez sur Google et sur les réseaux sociaux professionnels comme Viadeo ou LinkedIn. Si besoin, prenez un compte premium pour un ou deux mois qui vous donnera plus de liberté pour consulter et contacter les profils. Voici quelques exemples de recherches : développeur iOS, freelance Android, ingénieur études et développement Java, spécialiste Magento, développeur startup, recherche de projets… Croisez les mots-clés, vous tomberez sur les profils correspondants ou encore mieux sur les sites personnels des personnes qui vous permettront d’en savoir davantage sur ce qu’ils sont capables de faire. Si tel est le cas, explorez le portfolio, allez sur les sites qu'ils ont créés, testez-les... Si ce que vous voyez vous convient, contactez-les. Tip 3 : Parlez-en autour de vous, à vos amis, en soirée... Vous connaissez forcément quelqu’un qui connaît quelqu’un qui connaît quelqu’un qui “développe des sites webs”. La recommandation reste encore et toujours la meilleure des solutions pour aborder un sujet avec une personne. Tip 4 : Ne négligez pas les écoles d’ingénieurs ou IUT spécialisés. La plupart des grands groupes contactent directement le directeur des études pour diffuser leurs offres auprès des élèves. Si vous arrivez à vous procurer une adresse email n’hésitez pas à contacter ces personnes qui relaieront votre message. Tip 5 : Rendez-vous dans des hackathons, ces évènements où la programmation est vue comme un sport, durant lesquels vous verrez des athlètes de haut niveau du code. N'hésitez pas à aller leur parler pour exposer votre projet.

4. Choisir le bon

Maintenant que vous avez fait votre sélection de profils, vous avez échangé avec certains, vous en avez rencontré d’autres… vous devez choisir le bon. Bien évidemment, vous ne pourrez pas soumettre la personne à un test technique, d’une part parce que vous ne pouvez pas le faire et d’autre part parce que vous risqueriez de la vexer. Ce sont les projets auxquels elle a participé qui vous permettront de jauger ses compétences. Choisissez celui qui est force de proposition : la personne qui va vous challenger sur certaines fonctionnalités, qui va en proposer des nouvelles, qui va essayer de voir plus loin au niveau du concept est à n’en pas douter un associé idéal car il ne se cantonne pas à son simple rôle technique. Un bon CTO n'est pas nécessairement une bête de code. Il doit être conscient des contraintes de temps et de marché. Le CTO perfectionniste voudra vous développer le produit parfait dès le départ, avec toutes les fonctionnalités. Mais ceci augmente grandement vos risques d'échecs car ça augmente d'autant plus le délai de sortie de votre MVP (Minimum Viable Product). Soyez donc sûr(e) qu'il sait prioriser les tâches et sait travailler sur ce qui est important. Demandez lui d'effectuer des premiers choix techniques et de vous les expliquer : ceci vous permettra d'être sûr(e) de savoir que la personne sait de quoi elle parle et sait prendre les choses en main. N'hésitez pas à demander conseil à des amis qui sont dans le métier. Assurez vous qu'il a les épaules pour manager : votre CTO va peut-être développer le projet seul au départ, mais si celui-ci rencontre du succès, vos équipes techniques vont s'étoffer. La personne la plus à même de manager les nouvelles recrues est le créateur du projet, soyez donc sûr qu'il a les compétences et la volonté pour.

5. Conclure le deal

Vous avez trouvé la perle rare, il s'agit maintenant de conclure le deal. Un constat simple pour commencer : si vous ne considérez pas votre futur CTO comme un futur associé, ce dernier ira voir ailleurs. Autrement dit, si vous lui proposez 10% des parts en échange de son implication dans le projet à plein temps sans recevoir de rémunération, le deal risque de capoter très rapidement. Je vous invite également à oublier le type de propos qui suit qu'on m'a déjà sorti avec aplomb et calme comme si c'était normal :
Je te propose de travailler sur le projet gratuitement et si ça marche, tu prends des parts
Pour réellement impliquer votre CTO dans le projet et lui montrer qu'il a grand intérêt à vous rejoindre, je pense que vous ne pouvez pas lui proposer moins de 30% si vous êtes deux dans la société (et moins, proportionnellement au nombre d'associés initial). Si la discussion du partage des parts tourne au marchandage chez le vendeur de tapis, il ne vaut mieux pas continuer avec la personne car c'est censé être une formalité permettant de passer aux choses sérieuses ensuite. trouver un associé

Et maintenant ?

  J'espère que vous avez trouvé votre CTO et que votre projet prend forme. Attention toutefois, maintenant que vous avez votre CTO il va vous falloir le garder car il risque d'être très convoité s'il est compétent. Protégez donc bien le pacte d'actionnaire pour cela, mais le mieux reste de conserver l'association le plus longtemps possible. Inutile de vous préciser que trouver un développeur pour reprendre le travail d'un autre est une tâche encore plus fastidieuse. Votre CTO est votre bras droit, demandez lui son avis sur les problématiques business, ça lui permettra d'être au coeur de l'entreprise et de sortir de la routine du développement. N'hésitez pas à poster dans les commentaires si vous avez des questions ou remarques ;).