Les clés pour établir son prévisionnel financier

Le prévisionnel financier du business plan est une partie cruciale dans la phase de création d’entreprise. Ce document établi sur 3 ou 5 ans permet notamment de coucher sur papier les différents éléments de la stratégie. Il correspond à la « partie chiffrée » de votre business plan. Le prévisionnel financier permet notamment : • de déterminer vos besoins en financement initial (capital, montant des investissements, des besoins en communication, etc.), • d’estimer votre chiffre d’affaires, • de calculer votre rentabilité, • de déterminer si votre affaire tient financièrement la route sur le long terme. Ce document stratégique a donc une visée prospective, mais c’est aussi le meilleur atout pour convaincre les investisseurs. Avant de vous prêter de l’argent, le banquier vous le demandera ! Quelles sont donc les clés pour établir son prévisionnel financier ?

Trois documents en 1

documents Lorsqu’on parle de prévisionnel financier, il s’agit en réalité de 3 documents distincts : 1. Un plan de financement prévisionnel : Le premier permet de déterminer si vos ressources permettent de financer vos besoins identifiés (donc si votre entreprise est pérenne sur le long terme) 2. Un compte de résultat : met en exergue la performance de l’activité (l’entreprise a créé de la valeur en réalisant des bénéfices ou l’inverse) 3. Un prévisionnel de trésorerie : permet de voir la gestion budgétaire (au sens bancaire) au mois le mois afin d’anticiper et de gérer les différents écarts de trésorerie (encaissements, décaissements)

Recensez vos dépenses et estimez votre chiffres d’affaires

calculer budget Avant toute chose, listez vos dépenses ! Vous avez en effet déterminé le produit/service que devra commercialiser votre entreprise. Pour produire une unité, quels sont les coûts des matières premières, les besoins en personnel ? Quelles sont vos dépenses (charges) de fonctionnement (en loyer, en transport, en électricité, en assurance, etc.) ?

Faites une liste détaillée et établissez votre besoin en financement

Classiquement on peut regrouper les dépenses (les charges) en 5 grandes catégories. Voici une liste non exhaustive de charges : • Les charges d’exploitation (location, achat de marchandises, publicité, courrier, internet, frais bancaires, …) • Les charges de personnel (c’est essentiellement les rémunérations brutes ainsi que les charges patronales) • Les charges financières (ce sont par exemple les intérêts d’un prêt bancaire) • Les impôts et taxes • Les charges exceptionnelles Une fois toutes les charges établies, il vous faut réaliser une estimation de votre chiffre d’affaires prévisionnel. Combien d’unités de votre produit /service comptez-vous vendre la 1re année ? La 2e ? La 3e ?

Important :

L’ensemble de ces données vous serviront plus tard à construire votre compte de résultat. Il s’établit sur 3 ans et tous les chiffres recensés ici s’entendent uniquement HT « hors taxe ». Si vous comptez défendre votre idée en lançant votre entreprise auprès de l'ensemble de vos interlocuteurs et notamment vos futurs investisseurs, appuyez vous sur un business plan exhaustif et soigné. Il se révèle donc indispensable à la levée de fonds nécessaire à la pérennisation de votre projet aussi bien à la création, que 2 ou 3 ans après le lancement. À vos calculatrices !